Arlette, bénévole au Secours Catholique, par dévouement et convictions !

24/10/2013 - 08:00

Arlette Pépin est bénévole à la délégation de Lucciana du Secours Catholique depuis 1998 pour "l'amour du prochain". Portrait d'une dame active !


Arlette, bénévole au Secours Catholique, par dévouement et convictions !
Arlette Pépin, cette ancienne institutrice de l'école Saint-Joseph de Bastia, malgré ses 4 enfants, ses 11 petits-enfants et ses 2 arrières petits-enfants, trouve malgré tout du temps pour s'occuper des autres !
C'est en 1998 qu'elle rejoint le Secours Catholique à l'époque à Borgo. " Nous n'étions que 2 ou 3, et nous nous réunissions dans une petite salle de l'église Sainte-Dévote que nous prêtaient les soeurs " se souvient-elle. " Ensuite, la municipalité de Borgo nous a fait bénéficier d'un local d'abord dans l'ancienne gendarmerie et ensuite au sein du Centre social.  De nouveaux bénévoles nous ont rejoint petit à petit  et nos locaux étant devenus trop exigus, nous avons trouvé ce nouveau local, à Lucciana, où nous sommes désormais installés depuis 2012 ".

Aujourd'hui, Arlette est trésorière de l'antenne de Lucciana du Secours Catholique. Elle participe également à l'accueil des personnes en difficultés qui a lieu le jeudi matin. Entre la comptabilité de l'association, les permanences et les actions auxquelles elle participe, on peut dire qu'Arlette travaille quasiment à mi-temps, loin d'une retraite "tranquille".
" Mais je ne fais pas ça pour m'occuper", précise-t-elle, " c'est ma façon de mettre en cohérence ma foi et mes actes ! ".
En effet, son engagement auprès des plus démunis, Arlette le tient de ses convictions religieuses et de " l'amour du prochain " qu'elle a toujours à coeur de mettre en action.

Le bénévolat est aussi pour elle, l'occasion d'un partage avec les autres membres de l'association, de créer des liens d'amitié et de se soutenir pour venir en aide à eux qui en ont besoin, le plus et le mieux possible.

Son plus grand plaisir ? " De redonner un peu le sourire et un peu de courage à ceux qui viennent nous voir et qui arrivent souvent avec les larmes au bord des yeux, en souffrance ". 
et de rajouter " Mais je sais que pour tous les bénévoles, c'est la même chose !".
Et de conclure avec douceur et modestie " C'est ma, notre, plus belle récompense... ".

Vous pouvez la retrouver et l'entendre parler de la mission des bénévoles sur le blog de A Fundazione : www.afundazione.eu