Faire revivre des plantes traditionnelles pour le plaisir de nos papilles !

15/10/2013 - 08:00

Oignons de Sisco, aubergine du Cap, tomates Marie Crescioni, … Savez-vous que ces légumes typiques du Cap Corse dont la renommée dépasse les frontières de la microrégion, ont failli disparaître ?


Faire revivre des plantes traditionnelles pour le plaisir de nos papilles !
Dans les années 90, on ne trouve quasiment plus d’oignons de Sisco. Pourtant, cet oignon charnu à la peau doré et au goût légèrement sucré, est particulièrement savoureux et en plus, il ne pique pas les yeux ! Cultivé uniquement sur les terrasses du Cap Corse, l’oignon de Sisco est tombé dans l’oubli et on ne le trouve plus que dans quelques jardins de particuliers. Comme l’aubergine du Cap, reconnaissable par sa robe d’un violet profond et intense et sa forme ronde. Ou encore, la tomate Marie Crescioni, très grosse, pulpeuse et très juteuse, idéale pour les préparations de sauce tomate !

C’est entre 1993 et 1995, que 3 enquêtes ethnobotaniques effectuées dans le Cap Corse par l’ethnobiologiste Georges Métailié, révèlent la richesse des ressources végétales cultivées dans la région : oignons de Sisco bien sûr, mais aussi, courges, aubergines, tomates par exemple ou encore de nombreuses variétés d’arbres fruitiers traditionnels, comme les figuiers ou poiriers.
C’est grâce à ces inventaires que l’association Cap Vert met en place les Jardins Traditionnels à Luri abritant le Conservatoire du Patrimoine Végétal du Cap Corse.
Aujourd’hui, on y trouve une centaine de variétés d’arbres fruitiers locaux et une vingtaine de variétés légumières traditionnelles.

Pour l’oignon de Sisco, l’association Cap vert a travaillé sur les graines, parallèlement à la conservation effectuée par les particuliers qui continuaient à les planter chez eux.
Aujourd’hui, l’oignon de Sisco « a cipolla capicorsina », a été remis sur toutes les bonnes tables insulaires. Il devrait bénéficier d’ici 2 à 3 ans, d’une IGP (Indication d’Origine Protégée) marque de reconnaissance et de garantie pour les consommateurs. Cet IGP permettra également de protéger sa qualité et de faciliter l'exportation de cette espèce à la saveur unique !