L’ordre de Malte: les chevaliers des temps modernes

04/07/2012 - 18:17


Le projet Corse Malte tire ses forces de l’ordre de Malte, ordre religieux qui clame pour origine l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, à la fois militaire et hospitalier, défendant les pelerins du temps des croisades. Il est le plus ancien organisme caritatif au monde et l’une des plus anciennes institutions de la chrétienté. Il affirme depuis plus de neuf siècles sa vocation en faveur des plus démunis, des pauvres et des malades.


Les origines de L’ordre de Malte

Fondé en 1048,  par des marchands de l’ancienne république maritime d’Amalfi qui obtinrent l’autorisation du Calife d’Egypte de construire à Jérusalem (sous domination musulmane) une église, un couvent  et un hôpital. L'ordre prête ainsi assistance aux pèlerins de toutes races et religions.

L’ordre est reconnu comme ordre monastique en 1113 par le pape Pascal II due à la première Croisade de 1099 qui fait passer la ville de Jérusalem sous la domination chrétienne.
Les frères hospitaliers deviennent ainsi les chevaliers hospitaliers afin de préserver la sécurité dans la cité.

Après la conquête de l’île de Rhodes, en 1310, ils devinrent Chevaliers de Rhodes. En 1530 l’empereur Charles Quint leur céda l’île de Malte, et les chevaliers adoptent ainsi leur nom définitif, qui reste aujourd’hui encore le plus employé : les Chevaliers de Malte.

Au 20° et 21° siècles

Au 20ème siècle, la mission originale d’assistanat hospitalier redevient la principale activité de l’ordre. Les activités hospitalières et d’assistance s’effectuent à grande échelle pendant les deux guerres mondiales.
Les projets s’intensifient ensuite pour atteindre les régions les plus reculées de la planète à partir du 21éme siécle.

Actuellement, l’ordre entretient des relations diplomatiques avec plus de 100 pays.
Ses 53 grands prieurés et associations nationales (dont l'Ordre de Malte France) regroupent plus de 12 000 membres et près de 120 000 bénévoles qui interviennent à travers le globe.

Corse malte en corse

Porté par Madame Rose-Marie Vittemant et Monsieur Thierry Guerrini, le projet Corse Malte consiste à créer un service de medecine bucco-dentaire à l'hopital de Toga.

Aujourd'hui, ces nouveaux chevaliers des temps modernes reprennent le fambeau de la mission première de l'ordre de Malte, préter assistance médicalement aux plus faibles et démunis.