La solidarité, une valeur toujours forte en Corse ?

26/07/2012 - 13:00


La solidarité, une valeur toujours forte en Corse ?
La solidarité est une valeur qui a toujours été présente sur l’île de beauté. Les insulaires restent attachés à cette valeur d’entraide, qui s'est forgée et renforcée au cours de l'hstoire de la Corse. Certains la ferait même remonter à la préhistoire, avec la légende de la dame de Bonifacio, qui handicapée, fut prise en charge par toute la cité.

Pourtant, face à la crise, la situation actuelle est un peu plus contreversée.

En 2011, l’expulsion du squat du Finosello met un coup de projecteur sur un sujet dérangeant, la paupérisation de la Corse. La fameuse “Solidarité corse” servirait-elle alors de « cache-misère »? En effet des voix dissonantes se font entendre. Certains professionnels travaillant dans le social tirent la sonnette d’alarme, car l’île est soumise aux mêmes difficultés qu'ailleurs, voire elles sont plus grandes encore. La solitude et la misère sont présentes et sont désormais de moins en moins cachées :
-c'est ce que met en avant le le livre "Paroles de précaires"  de Jérôme Camilly, co-édité par A Fundazione en octobre 2011, dans une enquête de plus d'un an retraçant la vie et les paroles d'une communauté de SDF sur la région ajaccienne.
- l’exemple de la structure Stella Maris en est également la preuve. Cette structure d’accueil pour SDF, gérée par la Falep, est de moins en moins tolérée dans un quartier central d’Ajaccio pour son « voisinage » et « les désagréments occasionnés » par un public qui dérange.

Malgré cela, la solidarité est toujours très présente en Corse, pour preuve, sur la nouvelle campagne 2012 d’A Fundazione, 3 projets sur 4 consite à aider les publics les plus fragiles :

- le projet A Prova, qui consiste à permettre aux personnes qui disposent d'un savoir faire de le tester et de l'expérimenter avant de se lancer seul pour créer leur propre entreprise. Pour cela, la coopérative offre à ses membres un hébergement juridique et comptable et l'adoption d'un statut innovant d'entrepreneur salarié.

- le projet Corse Malte, qui consiste à créer un service de medecine bucco-dentaire. Il traduit une véritable volonté d’aider un plus grand nombre de personnes en précarité, n’ayant plus les moyens financiers de passer par les fillières générales de soin médical.

- le projet Esol, qui consiste à mettre en place une épicerie solidaire éducative accessible par le réseau internet. Elle va permettre aux personnes en situation de précarité avancée, en zone rurale ou en situation de mobilité réduite, d’avoir accès à des produits de premières nécessités moyennant une faible participation financière (20% à 30% du prix usuel).