Le Web : Outil de solidarité

11/07/2012 - 10:29


Le Web : Outil de solidarité
Depuis quelques années, internet est en croissance constante. Que ce soit au niveau de son ouverture à d’autres plates-formes ou formats (smartphones et tablettes) ou au niveau de son utilisation, Internet a permis à la fois de dynamiser l’économie internationale et de tisser des liens sociaux. Aujourd’hui nous allons plus loin, en faisant du web un outil de solidarité. Et comme nous le montre le projet "ESOL" retenu par "A Fundazione", la solidarité est un facteur clé pour l’aide aux personnes en difficultés financières et ne subvenant plus assez facilement à leur besoins primaires. L’outil Internet est donc indispensable pour toucher un plus grand nombre de personne et pour que l’information soit accessible par tous.

« Le premier projet d’Internet a été de réunir les gens en leur donnant les moyens de pouvoir échanger, de pouvoir collaborer, et enfin de créer du lien social et des communautés ». Benoît Thieulin, fondateur de la Netscouade - agence Internet qui tente de couvrir les nouveaux métiers émergents du continent numérique et développant des outils collaboratifs et participatifs - affirme cela. A l’heure de la « désolidarisation généralisée et des conflits d’intérêts », le philosophe français Bernard Stiegler nous rappelle qu’internet est un milieu de « communication entre les individus, de solidarité » dans lequel il n’y a plus d’un côté les producteurs et de l’autre les consommateurs, mais une association entre les individus faisant d’eux des « gens sociaux ». La vocation d’Internet est donc de créer du lien social et de faciliter la participation ainsi que l’organisation des  groupes et des communautés.

Lors d’une conférence qui s'est déroulé au Salon des solidarité le Samedi 2 Juin 2012, Ismaël le Mouël, fondateur de la plateforme Mailforgood, est intervenu pour donner son avis sur le vecteur de solidarité que représente internet aujourd’hui. A la recherche de projets concrets, portant sur des thématiques précises, il a crée Mailforgood, un moteur de recherche permettant de favoriser la rencontre entre les associations et leurs public afin de trouver une association. Tout cela évidemment dans le but de contribuer à son financement. Ce financement pourra ensuite s’établir par deux moyens principaux :
- le "don minute", entièrement gratuit : en visionnant simplement une publicité de quelques secondes, l’utilisateur peut générer 5 centimes pour une association et répéter ce geste de façon régulière.
-  le don par carte bleue en ligne, avec émission automatique d'un reçu fiscal le cas échéant.  

Pour les acteurs de la solidarité, Internet est donc beaucoup utilisé comme un outil de médias. En donnant l’opportunité de montrer les effets positifs des actions menées, il est aussi un outil de traçabilité et de transparence permettant de diffuser l’information sans nécessairement passer par les médias classiques. Comme le souligne l’étude McKinsey, Internet a été un vecteur de développement spectaculaire pour certaines entreprises qui se sont emparées de ses opportunités d’innovation. C’est le cas notamment de Babyloan , qui apparaît « comme le fer de lance du Web solidaire international ».