Un tachéomètre dernière génération pour le Laboratoire Régional d'Archéologie (LRA)

29/10/2013 - 14:36

En archéologie, l'un des instruments essentiels pour les relevés est le tachéomètre. S'il existe depuis le XIXe siècle, aujourd'hui le tachéomètre devient une "station totale" qui permet de lier et de traiter les informations recueillies sur le terrain, directement sur l'ordinateur.
Explications.


Un tachéomètre (autrefois appelé aussi théodolite) sert à prendre des mesures d'angles horizontaux et verticaux pour déterminer des directions, ainsi qu’à mesurer les distances.

Les tachéomètres modernes sont équipés de télémètre à visée infrarouge ou laser.

Aujourd’hui, on appelle les tachéomètres "des stations totales" quand ils permettent de stocker les informations dans une carte mémoire. Certaines stations totales intègrent également un système GPS, important lors des opérations de prospections - recensements.
Les mesures effectuées sur le terrain sont ensuite transférées et traitées par ordinateur. Cela permet des rendus notamment sous formes de dessins en 3 dimensions (3D). 

Grâce à un tel équipement, au-delà de l'aspect scientifique et technique, l'information vis-à-vis du grand public et la sensibilisation au patrimoine est grandement facilitée car le LRA pourra restituer ces recherches, prospections et recensements de manières extrêmement précises et de façon également plus attractive grâce à la représentation sous forme de dessins en 3D, des sites sur lesquels ils travaillent.

La subvention accordée au LRA par "A Fundazione" va lui permettre ainsi de s'équiper d'un tachéomètre de dernière génération et s'il obtient le bonus des internautes, le LRA pourra financer ainsi une formation plus poussée à ses archéologues afin de pouvoir utiliser la totalité des potentialités qu'offre ce nouvel équipement !